HTML Document Intitulé : Arbres, arbustes et arbrisseaux de Mauritanie et leurs utilisations

Nom Scientifique : Acacia ehrenbergiana Hayne

Noms vernaculaires :
Synonyme          : Acacia flava (Forssk.) Schweinf. Hassaniya  : Ttemat
Famille              : FABACEAE (=MIMOSACEAE) Pulaar        : Bakantchili
Soninké    : Tamat/Guécé
Wolof         : Ngol/Sam/Samasaèl
Français    : Acacia d’Ehenberg

Discription:

Arbuste épineux très ramifié, de 4 à 5 m de hauteur, port en ombelle. Écorce lisse, brune ou noirâtre se détachant superficiellement en petites pellicules brunes qui s’enroulent. Épines axillaires, droites, blanches et disposées par paires. Feuilles alternes, bipennées. Fleurs en capitules sphérique en boules jaunes d’or. Fruits : gousses étroites, rouges, légèrement spiralées, déhiscentes, étranglées entre les graines à maturité.

Distribution : Espèce saharo-sahélienne qui prospère sur les terrains rocailleux, les regs et tout sol peu profond. C’est une espèce très commune dans tout le pays.

Utilisations:

Les feuilles, les fruits et les fleurs (Teidichma) d’une grande valeur nutritive sont très appréciés par les chèvres, les moutons et les dromadaires pendant la saison sèche.

Le bois sert à fabriquer des manches d’outils, ou comme bois de feu et de charbon. Nombreux usages en pharmacopée :

- les feuilles fraiches ou séchées, macérées dans du lait caillé, donnent une boisson purgative qui soigne la colique et les indigestions. Elles sont également utilisées contre les excès de lipides, les ulcères et les plaies ;

- la gomme est aniseptique oculaire et purgative ;

- les fleurs sont aspirées pour soigner la névralgie faciale.

- les gousses débarrassées des graines constituent un traitement pour le diabète et le flegme ;

- l’écorce traite les brûlures. Elle est utilisée comme thé quant on en est dépourvu.




Auteur :            Ahmedou Soulé



Date de publication 29/09/2013